Une astuce efficace pour ne plus confondre les lettres b et d.

b et d, deux lettres en miroir.

Votre enfant confond la lettre b avec la lettre d et inversement ? C’est « l’effet miroir ». En grande section de maternelle, au CP et parfois en début de CE1, l’enfant peut effectivement écrire en miroir quelques lettres et chiffres. Ceci n’est pas forcément inquiétant (plus loin, nous verrons quand s’inquiéter…). 

 

Une astuce toute simple et très utile pour les enfants hésitant entre b et d

L’enfant positionne ses mains comme sur la photo (le pouce et l’index forme un rond et les autres doigts restent bien droits vers le haut). Puis l’enfant pense à « bandes-dessinées » (bd) et comme on écrit de gauche à droite, il sait alors que sa main gauche forme le b et sa main droite le d. Notez que pour cela il n’a nul besoin de connaître sa gauche et sa droite, il suit le sens de l’écriture. Et voilà, c’est tout simple et ultra rapide.

astuce pour ne plus confondre les lettres b et d

Ou comment créer une bd en 1 seconde !

Bonus de cette astuce : si votre enfant a du mal avec la gauche et la droite, en positionnant ses mains en ‘bd’, le d lui indique sa main droite!

 

Mon enfant est-il dyslexique ?

Comment différencier une simple phase d’ajustement de la dyslexie ?

Si l’enfant écrit à l’envers quelques lettres et chiffres mais lit sans difficultés, il s’agit d’une simple phase d’ajustement de quelques mois. Par contre, si l’enfant peine à lire et ne fait pas de différence entre le b et le d, entre le p et le q, s’il confond la droite et la gauche, et a des difficultés à mémoriser, il est utile de rencontrer un orthophoniste (ou plutôt une orthophoniste, cette profession étant très féminisée). Lors de l’apprentissage de la lecture, il doit trouver rapidement des astuces (à l’aide d’un professionnel) pour compenser la dyslexie. Attention, un enfant dyslexique n’est pas un enfant dont le potentiel est en dessous des autres ! Loin de là ! Mais une prise en charge trop tardive associée à une mauvaise méthode de lecture (ce sujet épineux mérite quelques articles à venir !) peut transformer un léger obstacle en difficultés croissantes. 

 

La dernière découverte annoncée sur la dyslexie. 

Récemment, deux physiciens de Rennes ont affirmé que la dyslexie avait une cause anatomique au niveau des yeux (lien vers 1 article de Ouest-France). Là où un non dyslexique voit un b, le dyslexique voit à la fois un b et un d et son cerveau a du mal à choisir. La solution, d’après ces chercheurs, serait tout simplement une lumière bleue. Espérons que ce ne soit pas la même lumière bleue à éliminer en portant des lunettes spéciales pour éviter les maux de tête devant son écran !

Cette solution séduit par sa simplicité mais on notera que de très nombreux dyslexiques ont également des problèmes de concentration et de mémoire. La lumière bleue règle-t-elle aussi ces problèmes ? Depuis que j’ai parcouru les articles sur les recherches de ces deux Rennais, une question me trotte dans la tête : ont-ils demandé à leurs cobayes de ‘repasser’ sur une lettre, par exemple sur le d ? Dans ce cas-là, que se passe-t-il ? Les dyslexiques forment-ils parfois un b (lorsque le cerveau fait le mauvais choix) et voit-on alors apparaître une lettre hybride ? Des volontaires pour tenter l’expérience ?

 

Stimuler le cerveau.

Les scientifiques ne sont jamais à court d’idées : l’an passé, d’autres chercheurs proposaient une stimulation électrique transcrânienne pour mieux apprendre à lire ! Cela peut sembler étrange, voire barbare, mais  les stimulations proposées sont indolores et ont pour but de reconnecter les parties gauche et droite du cerveau. Or, la dyslexie est indéniablement un problème de latéralité. Ce qui expliquerait les effets bénéfiques des mouvements physiques croisés sur les apprentissages (article sur la gym qui aide le cerveau).

 

Pour finir, comme nous parlons repères spatiaux, je vous présente Loony Quest, un jeu de plateau qui développe les capacités d’observation et de repérage dans l’espace (et que les enfants adorent!).

Delphine

Retour page d’accueil

 

Pour vos commentaires ou vos pensées du jour, c'est ici